Raymond Ier

Un article de Le petit narbonnais.

(Différences entre les versions)
Version du 11 avril 2008 à 15:51 (modifier)
Cigalou (Discuter | Contributions)
(Nouvelle page : Raymond Ier, remplaça son père Manfred. Il se signala en vendant à la mort de son frère aîné Ermengaud en 1019, l'archevêché de Narbonne au comte de Cerdagne qui le convoitai...)
← Différence précédente
Version actuelle (25 juillet 2008 à 14:47) (modifier) (défaire)
Audrey (Discuter | Contributions)

 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +[[Catégorie:histoire et patrimoine]]
 +[[Catégorie:histoire]]
 +[[Catégorie:repères historiques]]
 +[[Catégorie:Vicomtes]]
 +
Raymond Ier, remplaça son père Manfred. Il se signala en vendant à la mort de son frère aîné Ermengaud en 1019, l'archevêché de Narbonne au comte de Cerdagne qui le convoitait pour son très jeune fils Guifred, contre cent mille sous d'or. Il ne survécut guère à cette simonie. Raymond Ier, remplaça son père Manfred. Il se signala en vendant à la mort de son frère aîné Ermengaud en 1019, l'archevêché de Narbonne au comte de Cerdagne qui le convoitait pour son très jeune fils Guifred, contre cent mille sous d'or. Il ne survécut guère à cette simonie.

Version actuelle


Raymond Ier, remplaça son père Manfred. Il se signala en vendant à la mort de son frère aîné Ermengaud en 1019, l'archevêché de Narbonne au comte de Cerdagne qui le convoitait pour son très jeune fils Guifred, contre cent mille sous d'or. Il ne survécut guère à cette simonie.