Adolphe Turrel

Un article de Le petit narbonnais.

(Différences entre les versions)
Version du 27 mars 2008 à 09:04 (modifier)
Wikiliz (Discuter | Contributions)
(Nouvelle page : image:lA.TURREL.jpg)
← Différence précédente
Version actuelle (28 septembre 2010 à 20:27) (modifier) (défaire)
Wikiliz (Discuter | Contributions)

 
(7 révisions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-[[image:lA.TURREL.jpg|thumbnail|left|180px|]]+[[image:lA.TURREL.jpg|thumbnail|left|180px|'''Adolphe Turrel 1856-1945''']]
 +[[Catégorie:histoire et patrimoine|T]]
 +[[Catégorie:histoire|T]]
 +[[Catégorie:les hommes politiques de la cité|T]]
 +[[Catégorie:les députés|C]]
 + 
 + 
 +==Adolphe Turrel==
 +*Né le 28 mai à Montséret.
 +*Député de l'Aude de 1885 à 1898.Il a été Ministre des Travaux Publics du 29 avril 1896 au 28 juin 1898 dans le gouvernement Jules Méline.
 +*Issu d'une famille aisée et Bonapartiste, d'où Napoléon pour quatrième prénom, Aldolphe Turrel, après des études de Droit devient Avocat. Il entre au Conseil d'État en 1880, où il est auditeur.
 +*Vigilant de ses deniers il devint au début du XXe siècle un très riche propriétaire-viticulteur des Corbières.
 + 
 +*C'est un républicain très modéré, qui s'appuie sur les conservateurs et ménage les parlementaires cléricaux.
 +*Usant d'un document confidentiel en 1898 son élection est invalidée; il ne retrouve plus son mandat de député.
 +*Pendant qu'il est Député de l'Aude, Adolphe Turrel ne cesse de ferrailler contre les Socialistes Narbonnais, mais aussi contre les Radicaux et '''[[Léon Castel]]''' qui sera élu maire de Lézignan-Corbières et Député Radical-Socialiste de l'Aude.
 +*Ministre des Travaux Publics du 29 avril 1896 au 28 juin 1898 dans le gouvernement Jules Méline. Il signe la loi du 12 novembre 1897, qui crée sur les ruines de l'ancien *Palais de la Cour des Comptes et pour partie sur la caserne d'Orsay, la Gare d'Orsay qui deviendra Musée, la Loi du 30 mars 1898 créant le Métro de Paris. Dans le Midi, par la Loi du 27 novembre 1897, le rachat par l'État du Canal du Midi, aux descendants de Pierre-Paul Riquet.

Version actuelle

Adolphe Turrel 1856-1945
Adolphe Turrel 1856-1945


[modifier] Adolphe Turrel

  • Né le 28 mai à Montséret.
  • Député de l'Aude de 1885 à 1898.Il a été Ministre des Travaux Publics du 29 avril 1896 au 28 juin 1898 dans le gouvernement Jules Méline.
  • Issu d'une famille aisée et Bonapartiste, d'où Napoléon pour quatrième prénom, Aldolphe Turrel, après des études de Droit devient Avocat. Il entre au Conseil d'État en 1880, où il est auditeur.
  • Vigilant de ses deniers il devint au début du XXe siècle un très riche propriétaire-viticulteur des Corbières.
  • C'est un républicain très modéré, qui s'appuie sur les conservateurs et ménage les parlementaires cléricaux.
  • Usant d'un document confidentiel en 1898 son élection est invalidée; il ne retrouve plus son mandat de député.
  • Pendant qu'il est Député de l'Aude, Adolphe Turrel ne cesse de ferrailler contre les Socialistes Narbonnais, mais aussi contre les Radicaux et Léon Castel qui sera élu maire de Lézignan-Corbières et Député Radical-Socialiste de l'Aude.
  • Ministre des Travaux Publics du 29 avril 1896 au 28 juin 1898 dans le gouvernement Jules Méline. Il signe la loi du 12 novembre 1897, qui crée sur les ruines de l'ancien *Palais de la Cour des Comptes et pour partie sur la caserne d'Orsay, la Gare d'Orsay qui deviendra Musée, la Loi du 30 mars 1898 créant le Métro de Paris. Dans le Midi, par la Loi du 27 novembre 1897, le rachat par l'État du Canal du Midi, aux descendants de Pierre-Paul Riquet.