Salle des Synodes

Un article de Le petit narbonnais.

 1923 le nouveau cinéma
1923 le nouveau cinéma

[modifier] Salle des synodes

Le mot synode désigne une réunion, une assemblée délibérative.

Il tire son étymologie du grec synodos (de syn : avec et odos : le seuil de la maison, mais une erreur courante le relie à hodos le chemin), d'où le sens de se réunir.

[modifier] Son histoire

  • La salle des synodes,autrefois accueillait les assemblées ecclésiastiques, elle a servi de cadre à plusieurs sessions des États du Languedoc.
  • Elle est devenue par la suite une salle polyvalente qui accueillait des concerts, des opérettes, des réunions politiques...
  • En 1923, Paul Roucoules créait une salle de cinéma baptisée "le nouveau cinéma".
  • En 1936, Suite à un changement de Direction. Cette pièce d'apparat, couverte par un plafond plat supporté par de gracieux arcs diaphragmes, est éclairée par des fenêtres à tiers point et à remplage.
  • M. Voisin rebaptisait les Synodes "le Rex". La salle était fort bien aménagée avec des gradins en bois.
    .

Pour y accéder, il fallait passer par l'actuel escalier du musée archéologique. On pénétrait au cinéma par l'actuelle salle de Rébé. A l'époque, le prix d'entrée était de 3,50 Fr.

  • Puis vinrent les hostilités, la guerre, la salle des synodes deviendra alors, un lieu de distribution des tickets et des cartes d'alimentation.
  • Sous Les maires Hubert MOULY et Michel MOYNIER elle servira lors du Conseil Municipal.Les séances sont alors ouvertes au public, mais l'assistance n'a pas le droit d'intervenir.