Paul Albarel

Un article de Le petit narbonnais.

Sulpture de René Iché
Sulpture de René Iché


[modifier] Médecin de Campagne

  • Le docteur Albarel (1873-1929) est un médecin de campagne, homme de bon sens, possédant une connaissance approfondie de son terroir. Bon latiniste, spécialiste de Rabelais, amateur d'histoire locale, il s'intéressa aussi à l'histoire de la médecine.
  • "Médecin de campagne dans l'âme, Paul Albarel fut surtout un félibre, un fervent disciple de Frédéric Mistral, un homme de bon sens et de culture qui ne renia jamais ses racines terriennes, un bon vivant, débordant de chaleur humaine et possédant une connaissance approfondie du milieu dans lequel il avait vu le jour...ses qualités firent de lui un philosophe et témoin attentif de son époque." Extrait du texte de jean Fourié

[modifier] La Cigalo Narbouneso

  • Il fonda en 1911 La Cigalo Narbouneso ; la revue est son œuvre, il y publie des poèmes mais surtout une œuvre théâtrale abondante. Farces et comédies brèves dont les sujets sont empruntés à l'actualité locale et à l'esprit du temps sont jouées sur les places des villes et des villages. Il a fait un livre vibrant d'amour pour sa terre natale "La Vouès de la Pinédo". Écrivain de langue d'oc.

[modifier] Une chronique de Gérard JEAN

"Un garçon nous est né dans la nuit répète en patois Jean Albarel, entre les tractions qu’il exerce sur le soufflet de la forge et les coups de marteaux qu’il applique au cerclage vicieux d’une roue de tombereau. Albarel est charron dans le petit village de Saint-André-de-Roquelongue, situé au milieu d’un vignoble luxuriant, au pied des collines où viennent mourir les Corbières-Orientales" *...Lire la Suite