Notre Dame du Pont

Un article de Le petit narbonnais.

Notre Dame du Pont
Notre Dame du Pont

Sommaire

[modifier] Délibération municipale de 1855

  • Elle ordonna la démolition du pont Sainte-Catherine, principal ouvrage reliant Bourg et Cité, à la hauteur de la rue de l'Ancien port des Catalans.
  • Cette mesure d'urbanisme tendant à remplacer ce vieux pont en dos d'âne, difficilement escaladé par les voitures, par un pont moderne établi un peu plus en aval, dans l'alignement des boulevards Gambetta et Montmorency.

[modifier] De nombreux habitants protestèrent

En vain contre cette décision qu'ils considéraient comme sacrilège. Le pont rappelait, en effet, de vénérables souvenirs de l'histoire religieuse locale. Il avait été construit en maçonnerie, en 1525 pour remplacer un vieux pont de bois. D'une seule arche, il portait à son point culminant, une niche renfermant une statue de la Vierge.

[modifier] Statue de bois, statue de pierre

  • La statue avait d'abord été en bois. Pendant la peste de 1628-1632, les paroissiens de Lamourguié allaient en procession, l'implorer.
  • L'épidémie terminée, la paroisse reconnaissante avait édifié la statue en belle pierre grise. A côté d'elle une lanterne restait toujours allumée.Une porte en fer fermait la niche.

[modifier] Noms du Pont

  • Le pont d'abord appelé pont Notre-Dame de Lamourguié, puis pont de la Cadène (de la chaîne) était devenu on ne sait trop pourquoi le Pont de Sainte Catherine
  • La démolition du pont commença le 22 juillet 1855. Les débris de la niche recueillis avec soin et numérotés' furent d'abord entreposés et sa réédification eut lieu le 7 juin 1889 dans la cathédrale de Saint Just Saint Pasteur où la Vierge est vénérée depuis sous le nom de Notre-Dame-du-Pont.

Extrait de Histoire de Narbonne de Paul Carbonel