Molière

Un article de Le petit narbonnais.


L'illustre comédien dont la présence est notée à Narbonne en 1642, alors qu'il tenait dans la cour de Louis XIII le modeste emploi de valet de chambre tapissier revint à nouveau dans la ville en décembre 1649. Mais cette fois, il y dirigeait une troupe de comédiens parmi lesquels se trouvaient : la famille Béjart, Charles Dufresne, Mélindre, Catherine Dubosc, Marie Hortense Desjardins, Anne Duparc et Anne Brillard.
Pendant ce séjour, l'une de ces deux Anne mit au monde un enfant qui fut baptisé le 10 janvier 1650 en l'église Saint Paul. L'enfant "fils d'Anne" reçut le prénom de Jean. Il eut comme parrain J.B. Poquelin (Molière) et comme marraine Catherine Dubosc.