Mais pour dormir,vous faisiez comment

Un article de Le petit narbonnais.

Sommaire

[modifier] Résumé

  • "J'ai été résistant à 17 ans, emprisonné dans les prisons de Vichy, puis déporté. C'est ainsi, (...) c'est mon parcours." Le témoignage d'Ange Ayora rend accessible en partie la réalité, à échelle individuelle, de la déportation. A travers la réaction des élèves abasourdis, on lit la très grande difficulté à entendre cette page terrible de l'histoire du XXe siècle.

[modifier] J'en ferai un livre...

  • C'est à 86 ans,que le Narbonnais Ange Ayora, aidé de Claire Devèze, professeur d'histoire au Collège Montesquieu, publient un récit relatant sa terrible expérience dans les prisons de Vichy puis les camps nazis.
  • En 1940, Ange Ayora a 17 ans et s'apprête à intégrer l'École normale d'instituteurs quand soudain, tout bascule. "J'ai été victime d'un décret-loi xénophobe et raciste édicté par Vichy, interdisant l'accès à la fonction publique aux fils d'étrangers". Ange Ayora né en France de parents Espagnol. Révolté, il devint résistant.
  • En 1941, il est arrêté par la police de Vichy et condamné à cinq ans de travaux forcés. C'est le début d'une véritable descente aux enfers.
  • "J'insiste, car c'est un aspect trop souvent occulté", affirme-t-il. "J'ai passé deux ans à la maison d'arrêt de Carcassonne, dans des conditions de détention inhumaines qui étaient le fait de Vichy. Quand nous étions transférés d'une prison à l'autre, c'était entourés de gendarmes de Vichy. Et quand douze prisonniers ont été fusillés, il s'agissait d'un peloton de Vichy ! Peut-on seulement imaginer cela ? ! Des Français fusillant des Français !
  • En 1944, il est envoyé au camp d'extermination de Dachau.Il n'y a pas de mot pour exprimer certaines atrocités dont j'ai été le témoin"...

[modifier] Il se pose juste en "passeur de mémoire"

  • Témoin et victime de l'horreur : il témoigne inlassablement devant les collégiens et lycéens de la région.
  • "Il faut que l'on sache ce qu'était la collaboration...Les jeunes générations doivent savoir que des hommes ont été capables de commettre de telles horreurs, afin que cela ne se reproduise plus jamais. C'est ça, le devoir de mémoire, tel qu'il est né chez les résistants et les déportés !"

[modifier] Moi, Ange, résistant, déporté

Né en 1923, Ange Ayora, fils d'Espagnol, est officier de la légion d'honneur et médaille militaire, croix de guerre.Il continue de militer auprès de nombreuses associations pour le devoir de mémoire et la défense des libertés.

[modifier] Fiche Technique

  • Auteur: Ange Ayora et Claire Devèze
  • Editeur: L'harmattan
  • Page: 62 pages
  • Publication:octobre 2009
  • Reliure dos carré collé
  • Livre disponible Place Média
  • ISBN 978-2-296-10184-5

[modifier] Autres liens