Les Halles

Un article de Le petit narbonnais.

Editée en série limitée à 3€ chez certains commerçants des Halles.
Editée en série limitée à 3€ chez certains commerçants des Halles.

Sommaire

[modifier] Actualités/évènements

expo 2012
expo 2012

[modifier] Les peintures de Pierre VACHER

Durant tout l'été 2012, une exposition de peinture vous est proposée aux Halles de Narbonne par l'artiste peintre local Pierre VACHER. Une série de toiles verticales ont été suspendues dans l'allée centrale et quelques autres sont exposées au sol sur des paravents. Venez jeter un œil, vous rencontrerez peut-être l'artiste en personne, le pinceau à la main au détour d'une allée. Cette année, Pierre a choisi de s'associer à un autre artiste peintre en la personne de son complice et ami "Marcaillou".

[modifier] Historique

  • 1er janvier 1901, le nouveau marché couvert de Narbonne ouvre ses portes au public.

[modifier] L'architecture métallique est à son apogée

Son architecture si particulière correspondait à cette époque à des critères bien précis, à la fois esthétiques et économiques, souvent appliqués à bon nombre de Halles en France. C'est à Victor Baltard que l'on doit leur style légendaire.

  • Nous sommes à l'époque sous le règne de Napoléon III, et bien que suscitant des controverses, l'architecture métallique est à son apogée avec l'avènement de l'aire industrielle et apparaît s'adapter au mieux aux spécifications d'un marché couvert.

Le métal est léger, il va permettre de dégager des espaces et d'apporter la clarté nécessaire. Il peut également supporter de grandes verrières qui vont ramener de la lumière naturelle.

1900 l'intérieur des Halles
1900 l'intérieur des Halles

[modifier] Encombrement du Marché

L'encombrement du Marché aux légumes et produits divers qui se tenait place aux Herbes actuelle place de l'Hôtel de Ville, devenant de plus en plus dangereux pour la circulation et insuffisant pour contenir tous les marchands, mit la municipalité de 1871 dans l'obligation de s'occuper de la création d'une Halle couverte, comme la plupart des villes du Midi qui possédaient déjà des "marchés couverts, sources de recettes pour les municipalités"


[modifier] 11 août 1871

  • Le conseiller municipal Paul JEAN propose au conseil la réalisation de Halles couvertes. Mais les difficultés engendrées par cette construction et surtout la situation financière de Narbonne ne permirent pas l'établissement immédiat d'un tel bâtiment. Bien que la construction des Halles de Narbonne fut à plusieurs reprises un élément important dans les différents programmes électoraux, il faudra attendre 1894, sous la municipalité d' Ernest FERROUL pour que la construction des Halles soit définitivement votée.

[modifier] 9 mars 1894

  • Vu l'avant projet dressé le 9 décembre 1893 par l'architecte de la ville, pour la construction d'une halle sur les terrains longeant le boulevard de la Liberté, actuel boulevard Ferroul, et vote un crédit spécial de 595 000 F pour les travaux et l'achat de terrains.
  • Auparavant la ville, en 1892, avait ouvert un concours pour la construction de ses halles. Le Lauréat en fut André GABELLE constructeur à Marseille. Le 15 novembre 1897 le conseil municipal sous la présidence du maire Paul ROQUES vote la construction. Le 15 avril 1898, une loi autorise la ville de Narbonne à contracter un emprunt pour les travaux. Puis, par suite d'économies résultant de la suppression des caves prévues sous les Halles et d'autres modifications, le devis primitif a été réduit à 400 000 Francs.

[modifier] 26 novembre 1898

  • Le traité pour la construction des halles est passé avec André GABELLE.
Le constructeur des Halles, André GABELLE, avait proposé le remplacement sur les façades du monument des 2 portes monumentales en fer et faïences par 2 portes en pierre avec écussons, moulures et sculptures.
  • La Commission des travaux publics, après examen de cette proposition est d'avis qu'il conviendrait d'établir 3 portes monumentales en pierre, dont l'une sur la grande façade du boulevard de la Liberté, aujourd'hui bd Ferroul et les deux autres sur les deux petites façades principales.Le conseil municipal se rallie à cette proposition d'autant plus que cette modification "contribue à l'ornementation et à l'embellissement des Halles et que le constructeur prend à sa charge les frais de modification de deux portes sur trois".

[modifier] 25 mai 1900

  • La municipalité Ferroul décide de modifier la distribution des eaux aux Halles.

Initialement il avait été prévu une fontaine monumentale à quatre jets, au centre du bâtiment, c'est à dire à la jonction des axes des allées centrales. Considérant que la fontaine monumentale à quatre jets, construite au centre des Halles, serait une gêne pour la circulation et surtout qu'étant donné les grands vents régnant dans le pays" une humidité constante ne cesserait de régner autour de la dite fontaine, le conseil municipal décide alors le remplacement de cette fontaine par quatre bornes fontaines à placer : Deux dans l'intérieur, à savoir l'une à l'angle de la poissonnerie, l'autre à l'angle de la porte des cases des bouchers; deux autres à l'extérieur sur le trottoir du boulevard de la Liberté, une à chaque extrémité du bâtiment. Au début du mois de novembre 1900, les travaux de construction achevés, la commission des Travaux Publics effectue la visite de réception. Il apparaît alors que certains travaux n'étaient pas conformes aux prescriptions du cahier des charges. Ne semblaient pas conformes :

  • Les cimentages,
  • Les quatre grandes portes d'entrée
  • Les boiseries.

[modifier] 13 novembre 1900

  • La ville et le constructeur décident de se soumettre à un arbitre unique, un expert désigné par le Président du Tribunal Civil de Narbonne. Le 16 novembre 1900, le conseil municipal autorise l'Administration à soumettre le différend qui existe entre Narbonne et André GABELLE à un arbitre unique qui apporta très rapidement une solution.

[modifier] 24 novembre 1900

  • Le conseil municipal approuve le premier règlement qui doit régir les nouvelles Halles.
  • Par arrêté municipal la mise aux enchères des places de la nouvelle halle a lieu le 15 décembre 1900 et est définitivement close le 23 décembre à 16 heures.

Le 1er janvier 1901 le nouveau marché couvert de Narbonne ouvre ses portes au public."

  • Nos Halles ont donc été réalisées selon un standard de cette période. Mais chaque ville a apporté son identité propre. Et l'identité des Halles narbonnaises est d'autant plus forte qu'elles sont l'une des rares à avoir conservé leur emplacement et leur beauté d'origine.


Ouvertes au public en janvier 1901
Ouvertes au public en janvier 1901
  • Le 1er janvier 1901, les nouvelles Halles sont livrées aux marchands.

Trois mois plus tard, c'est l'inauguration. A cette occasion, on dansera pendant cinq jours dehors, à l'Alcazar, au bar Helder , en face et dans les Halles vides.

[modifier] Visite

  • Pour savourer le plaisir des yeux et le plaisir du palais, avec près de 70 commerces des meilleurs produits frais, des fruits aux légumes aux poissons en passant par les fromages et les vins fins de la région.
  • Le marché de Narbonne est gastronomiquement reconnu pour sa qualité, son choix et son ambiance.
  • Les Halles sont un incontournable lieu de vie et d'échanges, à ne manquer sous aucun prétexte.


[modifier] Sélection des meilleurs produits "SELECTION DES HALLES 2011-2012"

Macaron : Estampille produits sélectionnés
Macaron : Estampille produits sélectionnés

Tous ces produits sélectionnés sont estampillés d'un macaron

[modifier] Infos Pratiques

  • Ouverture : 365 jours par an de 7h à 14h
  • Site des Halles
  • Restaurant Chez Bebelle
  • Les halles Cartes anciennes
  • L'Association des Artisans et Commerçants des Halles de Narbonne, créée en 1977 est présidée par Pierre BERGOIN et possède aujourd'hui 57 membres actifs
  • 1,Bd Dr Ferroul
  • Tél/Fax 04.68.32.63.99
  • email : leshalles.narbonne@wanadoo.fr