Le Palais Neuf

Un article de Le petit narbonnais.


Le Palais Neuf construit par les architectes de Saint-Just présente les mêmes caractéristiques. Parallèlement à l'achèvement de Saint-Just, les Archevêques commencèrent l'édification de leur nouveau Palais. Le Donjon de Gilles Aycelin de l'archevêque avait été terminé en 1310. Construit en pierres de taille en bossage, reliées par un épais mortier, cet ouvrage carré était composé de quatre étages voûtés surmontés à son sommet d'une place d'arme entourée d'un chemin de ronde flanqué d'échauguettes aux quatre coins. Le donjon commandait le port, la forteresse épiscopale et la ville. Les travaux les plus importants se situent entre 1347 et 1375 sous l'épiscopat de Pierre de la Jugie qui fit édifier La Tour Saint Martial et les bâtiments du Synode prolongés par un corps de logis jusqu'à la rencontre du cloître. Le Palais du Synode, bordé par un jardin en terrasse s'appuie sur un fragment de l'enceinte surmonté de deux tours semi-circulaires aux bases wisigothiques. Les appartements des Archevêques situés au deuxième étage accueillent actuellement Musée d'Art et d'Histoire.