La vie en rouge

Un article de Le petit narbonnais.

[modifier] La vie en rouge

  • Cette nouvelle se déroule à Narbonne, même si la ville n'est pas citée: on retrouve par exemple " la fontaine aux quatre eaux" qui nous parle de la Place des quatre Fontaines .
  • Des textes reliés par une séparation douloureuse : amour et destruction... Reconstruction?
  • Décrit l'univers tourmenté de la passion : les textes s'enchaînent de morts violentes en renaissances, indiquant les dégâts de la jalousie et les remèdes trouvés au fond de soi. Partageant une inquiétude avec les lignes précédentes, des poésies suivent intitulées Ce qui est épars, ces textes finissent par rétablir un espoir fragile.



[modifier] Michel Sidobre

Né à Mende, en 1955,ce poète languedocien, attaché à ses racines, s'est établi à Narbonne. Dans ses écrits il évoque ce pays méditerranéen,avec ses us et coutumes, sur un fond d'émotions personnelles allant de l'observation amusée à la thématique passionnelle. Alain Dubrieu l'encouragera à écrire,ce sera la publication d'une nouvelle :"Colombe", dans la revue "Le hangar éphémère" qui lui mettra le pied à l'étrier. Ses livres relèvent du genre miscellanées, en prose poétique. Psychologue clinicien dans un ESAT,(Centre d'aide par le travail pour les personnes handicapées).

[modifier] Infos Pratiques