La sonnerie de Saint-Just

Un article de Le petit narbonnais.

le Miserere
le Miserere

[modifier] Cloche de l'horloge

  • La sonnerie de Saint-Just se compose du bourdon ou cloche de l'horloge placée au sommet de la tour du midi, et de trois cloches placées dans l'intérieur de la tour du nord.
  • Le bourdon date du XVI° siècle. Il est dans une cage ou armature de fer. Il n'est pas disposé pour être mis en mouvement. Le battant seul est amené contre les parois de la cloche par une chaîne de fer attachée à son extrémité. Le bourdon sonne le si grave correspondant au si en seize pieds de l'orgue.
  • Le son est plein, velouté et éclatant à la fois.
  • Le poids a été évalué à 5 kg.
  • L'épaisseur du bord est de 10,8 cm. Le diamètre à la base est de deux mètres, la hauteur intérieure d'1,65 mètres.
  • Une croix gravée en relief et placée entre le cerveau et le vase de la cloche, représente aux pieds du Christ, deux personnages à genoux.

[modifier] Miserere

  • Le bourdon sonne à huit heures du matin et quatre heures de l'après-midi, en exécution d'une ordonnance de Claude de Rebé du 17 août 1652. Les Cloches de Narbonne.
    Bourdon XVIvSiècle
    Bourdon XVIvSiècle
    Cette ordonnance établit, suivant le vœu de la ville exprimé en Conseil général "dans la désolation du mal contagieux dont Dieu les afflige", la prière du Miserere à perpétuité et comme par voeu public pour rappeler au peuple le souvenir du fléau que ses péchés lui ont autrefois attiré et pour prévenir la colère de Dieu par cette sorte de pénitence publique et générale.
  • Dans l'intérieur de la tour du nord et sur la troisième voûte se trouvent les trois cloches affectées au service du culte. Ces trois cloches sont de dimensions différentes.
  • Le bourdon est encore désigné sous le nom de cloche de l'horloge parce qu'il est destiné à sonner les heures au moyen d'un mouvement d'horlogerie qui communique avec le battant.

Descriptif de Louis Narbonne (La Cathédrale de Saint-Just)