La maison indivise

Un article de Le petit narbonnais.


[modifier] La maison indivise

  • C'est la maison qu'occupe encore l'auteur quelques mois après la mort de sa mère, au numéro 3 de la rue des Vignes Bâties.On y découvre les alentours, notamment l' Eglise Notre Dame des Champs, dans le passage consacré au mendiant.
  • La conception graphique et les illustrations en couleur sont dues au peintre moderne Guy Perottet. Les pages reliées en accordéon s'accordent au titre du livre et renvoient à l'indivision. Indivision de la maison familiale de l'auteur, après la mort de sa mère Aimée dont il parle rapidement dans un texte de Et pourquoi pas Narbonne? mais indivision également des sentiments à la veille de quitter cette maison des souvenirs. Le voisinage immédiat de la maison est décrit, le jardin, les souvenirs, le caveau du Cimetière de Cité...


[modifier] Michel Sidobre

Né à Mende, en 1955,ce poète languedocien, attaché à ses racines, s'est établi à Narbonne. Dans ses écrits il évoque ce pays méditerranéen,avec ses us et coutumes, sur un fond d'émotions personnelles allant de l'observation amusée à la thématique passionnelle. Alain Dubrieu l'encouragera à écrire,ce sera la publication d'une nouvelle :"Colombe", dans la revue "Le hangar éphémère" qui lui mettra le pied à l'étrier. Ses livres relèvent du genre miscellanées, en prose poétique. Psychologue clinicien dans un ESAT,(Centre d'aide par le travail pour les personnes handicapées).

[modifier] Infos Pratiques