La Chasse

Un article de Le petit narbonnais.


Sommaire

[modifier] Patrimoine culturel

La chasse est dans l'Aude, un phénomène social de première importance. Elle fait partie intégrante du patrimoine culturel, au même titre que les châteaux cathares ou la civilisation viticole. La Chasse n'est pas un simple conservatoire de traditions anciennes. Elle s'inscrit dans la modernité et ses façons de dire et de faire évoluent avec la marche du monde. Hier personne ne parlait d'écologie, le mot n'existait pas, aujourd'hui tout le monde en parle,les chasseurs plus que les autres. Pas seulement pour se défendre des critiques qui leur sont faites et parce que l'écologie fait désormais partie de la conscience collective, mais parce qu'ils ont le sentiments d'être à la pointe du combat.

[modifier] Tradition vivante

  • La chasse d'aujourd'hui n'est pas la même qu'il y a cinquante ans, cela ne veut pas dire qu'elle a perdu sa vitalité, au contraire. Les traditions ne sont figées que lorsqu'elles sont mortes, une tradition vivante est une tradition qui bouge, qui évolue avec son temps, et c'est bien le cas de la chasse.
Les Ragues
Les Ragues

[modifier] Des Corbières intérieures aux Corbières maritimes et au pays narbonnais

Les zones de chasse découpent l'espace en trois territoires sensiblement différents, le maquis, le terroir cultivé essentiellement occupé par la vigne, la bordure maritime. Les savoirs sur la chasse s'accompagnent d'une connaissance topographique et naturaliste liée à chacun de ces espaces. Mais ceux-ci ne sont pas uniquement des territoires géographiques, ce sont aussi et surtout des univers symboliques investis de valeurs particulières. Les gibiers qui y vivent sont chargés d'attributs différents, et les hommes qui y chassent semblent, à leur tour, marqués, comme par assimilation, par les mêmes qualités distinctives.

  • Au-delà de la variété même des techniques qu'elle implique, la diversité des types de chasse, au grand ou au petit gibier, avec ou sans le chien, aux oiseaux ou à terre, traduit l'ensemble des rapports que l'homme entretient avec le milieu naturel. C'est ainsi, par exemple, que les chasseurs dans leurs courses tantôt plutôt sportives, tantôt plutôt contemplatives, relient deux pôles opposés : celui d'un monde sauvage essentiellement perçu comme un univers dangereux, et celui d'une nature, lieu d'harmonie idéale.
  • Introduction de l'étude "Entre garrigues et rivages, paroles de chasseurs" par Christiane Amiel - Editions Garae Hésiode-PNR.
  • Ouvrage réalisé à partir d'enquêtes orales effectuées auprès des chasseurs en Narbonnais.

[modifier] Autres liens