Léon Blum. Un parisien dans les Vignes

Un article de Le petit narbonnais.

stèle de Lèon Blum
stèle de Lèon Blum

Quatrième de couverture

  • Tout le monde sait que Léon Blum, figure emblématique du socialisme, fut le chef du gouvernement de Front populaire, mais qui se souvient qu'il fut aussi député de l'Aude de 1929 à 1940 ? Construit sur une base chronologique à partir des différents séjours de Léon Blum dans l'Aude, cet ouvrage embrasse les aspects les plus divers de la vie quotidienne d'avant guerre. *Période aux odeurs de scandale, de xénophobie, d'antisémitisme, visibles dans les caricatures de presse. Période sombre sur laquelle plane l'ombre du fascisme et de la guerre. Période tragique avec la guerre d'Espagne dont le Sud de la France subit les effets immédiats. Le lecteur découvrira que, pendant les années trente, dans un département de l'Aude transformé en scène politique nationale, s'est joué à plusieurs reprises le destin du socialisme et du radicalisme.
  • Les affrontements politiques et personnels, souvent violents, se produisent sur une vieille terre de vigne, aux traditions protestataires et régionalistes affirmées. L'enjeu pour Léon Blum, ce Parisien parachuté , sera d'agir en député socialiste mais aussi en représentant d'une région essentiellement viticole.

L'auteur

  • Georges Ferré, professeur d'histoire au collège Cité de Narbonne, a été délégué national chargé du Bicentenaire de la Révolution française. Il a consacré plusieurs articles à la symbolique républicaine et publié 99 réponses sur les présidents de la République au CRDP du Languedoc-Roussillon. Après avoir écrit La Guerre du vin et Ferroul, ni dieu ni maître, il fait revivre dans ce livre les réactions des partis politiques et de la population aux actions de Léon Blum. Il poursuit des recherches sur le socialisme, la collaboration et la Résistance.