L'Ile Saint-Martin

Un article de Le petit narbonnais.

Saniculture de Gruissan
Saniculture de Gruissan

[modifier] Présents dès l’Antiquité

  • Les salins audois connaîtront leur apogée au XVIe siècle. Aujourd’hui, le département en possède encore trois, dont celui de Gruissan, créé en 1911 et qui appartient au groupe SALINS.
  • Les Romains utilisaient avant tout le sel pour la conservation des aliments.
  • La production des salins de France est destinée surtout à l’industrie (50%), au salage des routes (25 %) et à l’alimentation humaine (10 %).

[modifier] Parcours pédestre

  • Autour des bassins permet de comprendre toutes les phases de production, du pompage de l’eau de mer en mars à la récolte du sel à la fin de l’été.
  • On découvre également la flore liée à cet environnement si particulier, comme les Plantes des Sansouires, la soude ou le limoniastre, plantes halophiles aux multiples adaptations au sel.Sous l’effet naturel du soleil et des vents, la teneur en Sel de l’eau passe en quatre mois de 29 à 260 g/l. Dans les tables salants, le sel cristallise et se dépose. Lavé, il est ensuite stocké en « camelles » (monticules).
  • Salin de l'Ile Saint-Martin