Jean Eustache

Un article de Le petit narbonnais.

Jean Eustache
Jean Eustache



Sommaire

[modifier] Documentaire sur "Le temps des amoureuses"

  • Mercredi 1 Avril au Lundi 6 avril 2009
  • Sortie nationale par le Cinéma du Théâtre
  • Film documentaire d'Henri-François Imbert
  • Rencontre à Narbonne entre Hilaire Arasa, acteur du film et Henri-François Imbert fan de Jean Eustache
  • De cette rencontre est née un documentaire qui reconstitue la bande de copains que Jean Eustache avait filmé qui, sans être des acteurs professionnels, ont joué dans le film, ont prêté leur image, leur voix, leur histoire...Que sont-ils devenus aujourd'hui? Quels souvenirs restent-ils de cette expérience?
  • Télécharger le Programme

[modifier] Sa Biographie

  • Né le 30 novembre 1938 à Pessac, Jean Eutache s'est suicidé le 5 novembre 1981.
  • Très tôt, il se passionne pour le spectacle cinématographique.Il a vécu toute son adolescence à Narbonne,où les cinémas étaient nombreux. Il a gardé de fortes attaches.
  • En 1966, assistant de Godard sur Masculin/Féminin, il réalise avec des bobines détournées le Père Noël a les yeux bleus qui est l'histoire de la fin de son adolescence à Narbonne.
Jean Eustache
Jean Eustache
  • C'est La maman et la putain, son premier long métrage, qui le fera connaître. Présenté au Festival de Cannes 1973 où il obtiendra le Prix Spécial du Jury. Le ton provocateur de ce film divisera la critique.Puis dans son élan, il écrit le scénario Mes petites amoureuses. Cette chronique autobiographique de son adolescence à Narbonne réalisée avec des jeunes gens du pays sans être des comédiens ne sera pas du goût de l'industrie du cinéma.
  • Par le suite, il signera quelques courts métrages avec l'Institut National de l'Audiovisuel, mais Jean Eustache est assez marginal dans ses rapports et il le vit mal.
  • Le 5 novembre 1981, "Son suicide nous bouleverse mais ne nous étonne pas"titre alors le quotidien "Libération"



[modifier] Filmographie Narbonnaise

[modifier] Le Père Noël a les yeux bleus film dédié à Charles Trenet

[modifier] Synopsis

A Narbonne, dans les années soixante, un jeune homme sans emploi et sans ressources, Daniel mène une vie désœuvrée, traînant avec ses copains dans les bars. Il multiplie les petits boulots : C'est ainsi qu'il accepte la proposition d'un photographe, se déguiser en Père Noël pour poser dans la rue avec les passants. Afin de réaliser son rêve: pouvoir s'offrir un duffle-coat, pour séduire les filles.



Acteurs :

  • Jean-Pierre Léaud
  • Henri Martinez dit " Le Che"
  • René Gilson
  • Jean Eustache

[modifier] Les petites amoureuses

[modifier] Synopsis

Il clôt les films autobiographiques: il raconte son départ de chez sa grand-mère et son arrivée à Narbonne.Sa mère est couturière à domicile dans un petit appartement, la promiscuité va rapidement lui pesait. Il entre au collège et y connaîtra ses premiers émois amoureux.

Les petites amoureuses en 1974 Jean Eustache
Les petites amoureuses en 1974 Jean Eustache
  • Réalisation Jean Eustache
  • Acteurs
    • Martin Loeb
    • Jacqueline Dufranne
    • Jacques Romain
    • Ingrid Caven
    • Maurice Pialat
  • Scénario Jean Eustache
  • Photographie Néstor Almendros
  • Montage Françoise Belleville
  • Producteur(s) Pierre Cottrell
  • Durée 123 min.
  • Sortie 18 décembre 1974

[modifier] Son œuvre

  • Son œuvre est très diverse du documentaire à la fiction.
  • Son film le plus connu est La Maman et la Putain obtenant le prix du Jury au Festival de Cannes, il provoqua une vive polémique au sein de la critique et du public.
  • Une vidéo sur son passage à Narbonne:

[[1]]