Ibis sacré

Un article de Le petit narbonnais.

Vénéré en Égypte d'où son nom d'Ibis Sacré
Vénéré en Égypte d'où son nom d'Ibis Sacré


Sommaire

[modifier] L'Ibis sacré

[modifier] Grand échassier originaire d'Afrique

  • Du temps des pharaons, il était présents jusqu'en Égypte où il était vénéré d'où son nom.
  • Aujourd'hui, les populations naturelles se trouvent en Afrique du sud. En Europe, quelques oiseaux échappés d'espaces zoologiques se reproduisent maintenant dans le milieu naturel extérieur (on appelle cela une espèce férale) sans poser quelques problèmes aux gestionnaires d'espaces naturels (compétition avec d'autres espèces locales, prédation, ...).

[modifier] Sur le Narbonnais

  • Les espèces observées viennent de la Réserve de Sigean.
  • L'Ibis sacré est très facilement identifiable : long bec noir recourbé vers le bas, tête noire, panache noir à l'arrière du corps qui lui est blanc. Il est omnivore : poissons, écrevisses, grenouilles, vers, mais aussi charogne ou déchet alimentaire.

[modifier] Le comportement alimentaire opportuniste de l'Ibis sacré

  • provoque de fortes perturbations, notamment en période de reproduction, sur des espèces à forte valeur patrimoniale. Des cas de prédation par l'ibis ont été repérés sur des nichées de cormorans mais aussi de sternes.
  • Du fait de son nomadisme et des on régime alimentaire éclectique, cet oiseau au long bec courbé vénéré par les anciens Égyptiens sous la forme du dieu Thôt a été classé en 2005 par l'ONCFS et l'INRA comme une espèce exotique envahissante, potentiellement dangereuse pour la biodiversité.