Historique

Un article de Le petit narbonnais.


Sommaire

[modifier] Bourg et Cité

Narboune était divisée en deux par le cours de la Robine : BOURG et CITE

Paroisses de Bourg: Saint Paul et Notre Dame de Lamourguier
Paroisses de Cité : Saint Just, Saint Sébastien, Saint Cosme et notre Dame de la Major

[modifier] Appelation

  • En 545, Narbonne prend le nom de Septimanie qu'elle conserve jusqu'au milieu du Xème siècle. Cette ville était au IV siècle avant notre ère, la capitale de la tribu des Elésyques que remplacèrent les Bébryces, peuplade ibérique venue d'Espagne.


  • On l'appela successivement Narbo Martius, Narbona, Nerbona, Nerboune, Narbouno , Narbonne. Source: Dictionnaire topographique Aude de l'Abbès Sabarthès 1912.

[modifier] Narbo

Explication du nom de Narbo: traduction Celtes qui exprime l'idée d'une ville bâtie près de l'eau: nar = eau et bo = habitation.

[modifier] Narbo-Martius

Explication du nom Narbo- Martius: Dès 118 avant J.C. une colonie primitive, s'implante sur la côte aux environs d'un petit fleuve côtier: l’Atax, les Romains lui donnèrent le nom de Narbo Martius, la ville dédiée au « dieu Mars ».

[modifier] Arbuna

Les musulmans la nommèrent ARBUNA "Arbuna est une ville grande et la dernière que les Musulmans ont conquis sur le pays des Francs.....Elle est traversée d'une grande rivière la plus grande de ce pays. Sur la rivière est un grand pont construit par les anciens. Personne maintenant n'en pourrait faire un semblable. Sur le pont sont des marchés et des maisons. écrivain arabe - période de l'occupation arabe 719-759

[modifier] Ner Binnah

Les juifs trouvent au nom de Narbonne un sens hébreux, l'appelant Ner Binnah c'est à dire "phare de la science" car l'école de Narbonne avait acquis une place de choix parmi les centres d'enseignement et de diffusion de l'exégèse au sein du judaïsme médiéval.

Sources: A GRABOIS "Les écoles de Narbonne au XIIIè Siècle .

Autre interprétation du nom de Narbonne par la société Perillos