Germain Baillat

Un article de Le petit narbonnais.



[modifier] Germain Baillat

  • "Pour les Narbonnais, qui l'ont connu, son nom évoque la résistance narbonnaise. Germain Baillat connu sous le nom "Chichou", témoignait souvent de ce passé douloureux mais toujours avec une certaine retenue...
  • Le 19 octobre 1941, il est arrêté sur dénonciation comme d'autres narbonnais ce même jour. Ils seront torturés puis transférés à la prison militaire de Montpellier. Le 11 novembre 1941, condamné à 15 ans de travaux forcés, il est transféré à la prison de Carcassonne avec Gabriel Pelouze, Soriano, Ayora, Sentenac, Ibarra, Peyre, Carbonel, ils y resteront 2 ans. En octobre 1943 il est emprisonné à la Centrale d'Eysses où il retrouve quelques Narbonnais : Canet, Peyre, Prax, Roussel, "au préau des travailleurs". Puis, Germain Baillat est transféré à Dachau, sous le matricule 73040, d'où il sera libéré en mai 1945 par les Américains. Aujourd'hui, il ne reste plus que deux témoins de cette page d'Histoire.
  • Né à Narbonne le 20 novembre 1922, Germain Baillat était officier de la légion d'honneur, décoré de la médaille militaire et de la croix de guerre. Être présent aux temps du souvenir était un devoir dont il s'acquittait toujours. Il avait choisi la route la plus rude : celle de l'honneur. Il restera dans nos mémoires comme un homme de convictions et d'engagement." Lise Alvarez
  • Il nous a quitté à l'âge de 87 ans, il repose au Cimetière de Crabit.

[modifier] Autres Liens

[modifier] Autres liens