France

Un article de Le petit narbonnais.


[modifier] Huitième roman

En 1945, la romancière et traductrice Marie-Anne COMNENE fait paraître chez Gallimard son huitième roman intitulé France, dédié à son mari Benjamin Crémieux mort au au camp de Buchenwald en Avril 1944. Il s'agit de leur histoire, leur vie commune. Dans son roman, elle lui donne le surnom de Jean Rigaud, qui est en fait le nom du héros dans Le Premier de la Classe, roman biographique de Benjamin Crémieux.


[modifier] Foudroyée par la nouvelle de la mort de Benjamin

Marie-Anne foudroyée par la nouvelle de la mort de Benjamin, courut chez tous les papetiers pour trouver assez de blocs, et là, fiévreuse, elle écrivit vite , vite " noter tout ce qui est gravé dans son coeur et qu'elle avait peur de perdre si elle mourait subitement...Elle nota tout depuis la première apparition de Benjamin jusqu'à ce jour où quelqu'un lui avait fait savoir qu'il ne réapparaîtrait jamais." Elle continua à vivre, à faire des gestes de la vie comme un automate....