Fête de la Ville

Un article de Le petit narbonnais.


En 1814, le Duc d'Angoulême arriva dans Narbonne qui voulut à cette occasion donner une fête. L'archevêché ouvrit ses appartements que l'on décora de toutes sortes d'emblèmes de la royauté. Tout le palais n'était qu'une grande illumination. Les dames étaient éblouissantes de beautées . On dansa jusqu'au matin. cette fête donnée par la ville fut confisquée au profit d'un petit nombre d'élus ; le peuple n'y fut point invité : il n'a lui la jouissance que de ce qui est extérieur.
Une ancienne coutume de Narbonne voulait que lorsqu'un prince de sang royal passait par cette ville et s'y arrêtait, la ville lui fit hommage de quelques flacons de vin de son cru et d'une petite provision de son plus beau miel. On ne manqua pas à ce devoir et l'on offrit au Duc d'Angoulême 25 caisses de vin de douze ans et quelques pots de Miel de Narbonne de premier choix.