Ermengarde de Narbonne

Un article de Le petit narbonnais.


[modifier] Quatrième de couverture

La vicomtesse Ermengarde (1144-1194) régnait au XIIe siècle sur la province de Narbonne. Son nom était alors aussi célèbre que celui d'Aliénor d'Aquitaine. L'historien américain Fredric L. Cheyette entreprend dans cette biographie inédite de faire revivre le destin d'une grande femme politique inconnue en France. Combattante, diplomate et souveraine en sa région, Ermengarde aura gouverné près d'un demi-siècle la cité portuaire et marchande, tournée vers la Méditerranée et l'Espagne. Le livre de F. L. Cheyette retrace ainsi l'histoire de Narbonne au XIIe siècle, traversée par les nombreuses querelles entre une France en gestation et une Espagne aux débuts de sa Reconquista. Il évoque le monde paysan qui fait valoir les terroirs alentour et, sujet peu connu, croise l'histoire de la plus grande communauté juive qui vivait alors en France. Il montre la singularité et la richesse de la culture occitane poétique et musicale, de son église aux prises avec la montée du catharisme, bientôt déclaré hérétique mais pourtant si populaire. A la fin de sa vie, Ermengarde sera trahie, chassée de sa ville, et mourra en exil. Pourtant, lorsque l'histoire aura oublié tout souvenir de sa vie, Ermengarde trouvera place dans l'imaginaire des siècles à venir sous les traits d'une courtisane idéale chantée par des troubadours dans toute l'Europe.


[modifier] L'auteur

Fredric L. Cheyette est professeur d'histoire médiévale à l'Amherst Collège (Massachusetts, Etats-Unis). De nombreux séjours en France et ses longues recherches sur Ermengarde ont fait de lui l'un des grands connaisseurs du Languedoc au Moyen Age.


[modifier] Fiche Technique

  • Auteur : Fredric L. Cheyette
  • Reliure : broché
  • Editeur : Librairie Académique Perrin
  • Parution : 31 mars 2006
  • Page: 538 pages
  • ISBN-10: 2262024375
  • Disponible chez Libellis
  • Disponible Place Média