Ermengarde

Un article de Le petit narbonnais.

 Une figure de femme particulièrement belle et noble.
Une figure de femme particulièrement belle et noble.


Sommaire

[modifier] La Vicomtesse

Ermengarde de Narbonne, La Vicomtesse administra durant cinquante ans notre Ville avec courage et sagesse, intelligence et habileté. Narbonne est alors une grande ville de quarante ou cinquante mille habitants. De puissantes fortifications la protègent contre l'ennemi.

"Ô temps d'Ermengarde" durant laquelle Dame Ermengarde vous ouvre les portes du Temps. Via Mercaderia'
"Ô temps d'Ermengarde" durant laquelle Dame Ermengarde vous ouvre les portes du Temps. Via Mercaderia'

C'est à l'abri de ce donjon qu'Ermengarde gouverne son peuple de Narbonne et qu'aux heures de loisir, entourée de ses chevaliers servants et de ses troubadours, elle tient cour d'amour.

[modifier] Ermengarde était riche

Elle employa des sommes considérables en constructions de toutes sortes. Elle dota la vielle Eglise Notre-Dame de Lamourguier d'un portail monumental aux chapiteaux remarquablement sculptés. La Basilique de Saint Paul-Serge subit d'importantes transformations et sa nef du XI° siècle se doubla de nouveaux bas-côtés. Dans le même temps, Ermengarde fondait Fontfroide, ce bijou d'architecture dont le cloître s'enorgueillit des premières ogives bâties dans le Midi de la France.

[modifier] La grande force d'Ermengarde

Fut de s'appuyer sur le peuple qu'elle aimait et dont elle était aimée. Elle était aussi habile en politique que vaillante à la guerre. Elle donna aux bourgeois une charte et le droit d'élire leurs consuls. C'est ainsi que naquit en 1148, la Commune de Narbonne. Les Consuls élus, elle mit tout son effort à seconder leurs initiatives. Avec eux, elle s'applique à développer le commerce et l'industrie.

[modifier] Ermengarde ne fait pas seulement la guerre

A la tête de ses troupes, elle ne dirige pas seulement les destinées de la Cité, elle ne passe pas seulement des traités de commerce avec Gênes, Pise, Savone, Constantinople, elle ne fait pas seulement construite des palais, des couvents ou des églises ...elle rend encore la Justice et ce de par autorisation spéciale du roi de France. "Rendez-donc vous-même la justice. Employez le zèle de celui qui pouvant vous créer homme, ne vous a créée que femme, et qui par sa bonté a mis dans vos mains le gouvernement de la province de Narbonne. Quoique vous ne soyez qu'une femme, qu'il ne soit permis à personne de décliner votre juridiction."

[modifier] Ermengarde comme ses contemporains protège les poètes

Elle a connu et admiré Bernard de Ventadour,Peire d'Alvergne, Saill de Scola. Elle accueillait avec la même hospitalité tous les poètes qui se présentaient au Palais vicomtal.

[modifier] Au soir de sa vie

Ermengarde sentant la vieillesse approcher, abandonna sa belle tunique de drap fin aux manches de deux couleurs différentes, l'une verte et l'autre rouge et s'enferma dans un couvent. Elle mit à disparaître tant d'humilité que nous ignorons et la date de sa mort et le lieu de sa sépulture. Extrait de la communication de M Voizard, sous-préfet de Narbonne, président-né de la Commission Archéologique (1932).

[modifier] Le palais vicomtal

C' est une lourde et massive construction qui s'élève à peu près à l'emplacement du magasin Monoprix bâtiment des Dames de France.
Un énorme donjon, bâti au V° siècle,avec des blocs antiques, le surmonte. C'est ce donjon, célébré dans les chansons de gestes, que la légende a appelé Tour Mauresque, et que Victor Hugo décrit dans ces vers immortels de la Légende des Siècles.