Dubois Gérard

Un article de Le petit narbonnais.


Sommaire

[modifier] Gérard Dubois

  • "Le «Journal officiel» de ce samedi vient de nommer le sous-préfet de Narbonne, Gérard Dubois, administratif civil hors cadre du ministère de l'Intérieur. Cela fait maintenant quatre ans que Gérard Dubois était détaché du ministère de l'Intérieur comme sous-préfet de Narbonne." 'Communique nos journaux locaux.

[modifier] Gérard Dubois sera vite adopté par les narbonnais...

  • Considérant ce parisien comme atypique...victime de l' Affaire Cécilia , il sera envoyé, en punition à la sous-préfecture de Narbonne en 2005.
  • "Dès son arrivée, Gérard Dubois s'est rapidement fait remarquer notamment par un geste fort symbolique : en plantant des vignes à l'entrée de la sous-préfecture , qu'il inaugure à grande pompe avec l'ensemble des représentants viticoles du Narbonnais. Mais également ses diverses plaisanteries l'attestent  : ses fêtes où le tout Narbonne s'invite, ses échanges avec notre Georges Frêche, ses danses avec ses employées de la sous-préfecture.Son caractère très joyeux ne passe pas inaperçu...c'est un bon vivant, et cela se dit vite à Narbonne! On le rencontre, dans les soirées narbonnaises, lors des repas spectacles,aux cœur des halles, encourageant le Racing, les Centurions ...bon public mais piètre chanteur!
  • Aussi il garde une place particulière dans le cœur des Narbonnais... même s'il a quitté ses fonctions narbonnaises, vous le verrez souvent aux Halles ou dans des soirées, car il a élu résidence dans un village du Grand Narbonne, plus précisément à : Cuxac-d'Aude." Lise Alvarez
  • Depuis 2012 Président du Club des cigares

[modifier] Sous-préfet et la Franc-Maçonnerie Narbonnaise

  • "L’éditorial « Midi Libre » a publié le 26 septembre 2010 un article sur le nouveau sous-préfet de Narbonne, Gérard Dubois, et sur son discours d’arrivée.
  • L’article intitulé « Environ un Narbonnais sur cent est franç-maçon, c’est cinq fois plus que la moyenne nationale » reprend les mots de ce haut fonctionnaire de l’Etat….en voulant évoquer les réseaux d’influences dans le Narbonnais.
  • Le mot, prêté à Gérard Dubois, peu de temps après son installation en sous-préfecture de Narbonne, avait fait le tour de la ville. « Ne me dites pas qui en est, dites-moi plutôt qui n’en est pas… »
  • Venant d’un homme qui fut de longues années durant, au côté du Préfet de police, l’un des hommes les mieux informés de la place de Paris, haut fonctionnaire rompu aux subtilités des réseaux d’influence qui agitent la Capitale, le trait d’humour en dit long sur l’image renvoyée par Narbonne...

[modifier] Autres Liens