Cimetière Marin

Un article de Le petit narbonnais.


[modifier] Cimetière Marin

Tout près de cette cité palustre Gruissan se cache sous les pins, dans Le massif de la clape embaumé, un nostalgique cimetière marin dont les stèles n’ombragent aucune tombe mais portent seulement les noms de ceux qui sont morts à la fortune de mer, la date et le lieu de leur naufrage. Il est difficile de trouver un coin aussi émouvant que celui-là, peuplé de tombes vaines où le marin se promène dans les arbres que la rumeur du souvenir »


Extrait de Maurice Chauvet (Aux couleurs du Languedoc)



[modifier] Liens Internes