Choeur

Un article de Le petit narbonnais.


Entièrement entouré de stalles sculptées par des artistes italiens et allemands, c'est une véritable tapisserie de bois fauve du XVIIIème siècle. Des orgues superbes les surplombent. Le maître-autel, en marbre de Caunes a été exécuté d'après les dessins de Mansart. Les vitraux sont remarquables. Ceux des cinq fenêtres du sanctuaire sont du XIVème siècle ; les vitraux latéraux des XIV et XVèmes siècles. Ils sont tous sortis d'un atelier créé sur place.

Les stalles sont au nombre de 68 hautes et 53 basses. La stalle de l'Archevêque se distingue par son siège surélevé où l'on accède par cinq marches de marbre rouge; deux cariatides supportent un dais surmonté des attributs épiscopaux.

Le fond du chœur est "tapissé" par les imposantes orgues