Caserne Montmorency

Un article de Le petit narbonnais.

En cours de construction

[modifier] L'histoire Mouvementée d'un casernement

  • Extrait du texte d' André Mecle

"Tout commence dans les années 1873. Au lendemain de la défaite de 1870 et de la révolution de la Commune, un gros effort de réorganisation militaire était en cours dans la France entière.Cette réorganisation coïncide dans le narbonnais par son expansion urbaine entamée depuis le milieu du XIXe avec la démolitions de l'enceinte fortifiée et la construction de nouveaux quartiers. A cette époque les troupes étaient dispersées fort incommodément dans plusieurs bâtiments qui pour la majorité étaient d'anciens établissements religieux ou ecclésiastiques. On comptait ainsi deux casernes principales : l'une à l'ancien couvent des Bénédictins de l' Eglise Notre-Dame de Lamourguier et l'autre dans l'ancien couvent des Bernardines aujourd'hui le Château Abbaye des Monges .

  • Créée en 1937,en remplacement du 80e régiment d'infanterie alpine, la mobile avait pour mission la surveillance de la frontière espagnole.
  • De 1984 à 1987, période de reconstruction de Montmorency.
  • Cette unité est riche en histoire.
  • L'unité ferme ses portes le 15 juin 2011 après 74 ans d'existence

"Le journal de marche de l'escadron rapporte les opérations en Afrique du Nord dans les années 50 et 60, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, en Guadeloupe, à Mayotte, à Tahiti, à la Réunion, en Corse, à Beyrouth au Liban, au Kosovo." Source L'Indépendant du 16/06/2011