Bouthié Lucien

Un article de Le petit narbonnais.

Presse "la voix de la Patrie "
Presse "la voix de la Patrie "

Sommaire

[modifier] Lucien Bouthié et André Planchon se sont sacrifiés Héroïquement"

[modifier] Deux mécaniciens du dépôt de Narbonne

  • "Le 21 Août,à 21 heures, une colonne motorisée allemande de cinq véhicules a pris position place des Pyrénées, fusils et mitrailleuses en batterie.Tout habillés de noir, ils avaient un aspect terrible.
Départ des Allemands
Départ des Allemands
  • Les commerçants de l'avenue de Toulouse sortaient par curiosité. Il fallut faire rentrer tout le monde. Après une demi-heure d'observation, la colonne se retire curieusement en direction de Perpignan.Ils étaient venus en éclaireurs car ils voulaient traverser Narbonne avec leur troupe forte de 1200 à 1800 hommes appartenant à la Kriegsmarine...

[modifier] Les exigences des allemands sont nettes

  • Mises à disposition en Gare de Narbonne d'un train à 16 heures sinon exécution de 200 otages dans la population narbonnaise. Les ordres sont impératifs: éviter le massacre. Le train fut pris en chasse par l'aviation alliée venue de Sicile et prévenue par radio dès le passage à niveau de Cuxac à la Sortie de Narbonne.
  • Le mitraillage atteignit son maximum à Villeneuve-les-Béziers où le régiment fut anéanti, laissant sur le terrain plus de six cent morts. ce 22 Août 1944.
  • extrait du livre Le Puits de Mémoire.


[modifier] Autres liens