Arche du pont des Marchands

Un article de Le petit narbonnais.

(Redirigé depuis Arche du Pont des Marchands)
D'après le Plan de Vincent Perret
D'après le Plan de Vincent Perret


La 7e arche du pont des Marchands, à la fois romaine et médiévale, a été révélée par les fouilles archéologiques menées au cours de l'été 2008, au niveau du 34 rue des Marchands.

[modifier] La 7e arche du pont des Marchands

  • "On avait connaissance du site grâce aux archives et aux relevés de Vincent Perret qui, en 1956, avait prospecté toutes les caves de la rue du Pont-des-Marchands et émis l’hypothèse d’un pont à 7 arches", explique Dominique Moulis.
  • À l'angle de la rue du Pont des Marchands, sur les ruines de l'ancien magasin des chaussures Gagnoud, apparaît la septième arche de l'ancien pont de Narbonne, édifié par les Romains.
  • Pour prendre la mesure de cet ouvrage il faut imaginer un pont de 105 à 110 m de long, doté de six ou sept arches surplombant l'Atax antique, devenu Aude à l'époque

médiévale.

  • Il fut ensuite plusieurs fois modifié et élargi. Le pont est à la fois romain et médiéval, comme le montre le dessin ci-dessous. Le pont permettait de passer de Bourg en Cité. Au début du XVIe siècle, après que le fleuve se fut retiré, le pont devint marchand. C'est aussi à cette époque qu'on installe un moulin, à la Charité, pour faire face en cas de siège...


[modifier] Le pont médiéval accueillait de petites boutiques

Ainsi, le pont médiéval, qui accueillait déjà de petites boutiques, fut agrandi et aplani en plusieurs étapes pour devenir le siège d'une activité commerciale et artisanale, la rue du Pont-des-Marchands, souvenir poétique des plus touchants décrit par Benjamin Crémieux dans Le Premier de la Classe.